Les grands médias économiques n’arrêtent plus de parler de la french tech, des start-ups et de l’uberisation. Nous assistons actuellement à une véritable révolution numérique et l’avènement des réseaux sociaux sportifs peut, à court terme, complètement déstabiliser l’écosystème sportif en général:

L’organisation actuelle du tennis de table, basée sur l’adhésion de licenciés à des clubs, qui prévoit une pratique organisée par une fédération, une ligue ou un comité, pourrait sérieusement être remise en cause. Ce constat n’a pour le moment pas donné lieu à des réflexions structurées au niveau de notre fédération.

Le document suivant présente une base de réflexion sur une mise en place d’une stratégie numérique au sein de la FFTT : analyse de l’existant, proposition de mise en place de nouveaux outils de dialogue FFTT / ligue-comité, ou FFTT / licenciés. Proposition de méthode de management de projets innovants, Comment s’appuyer sur le mouvement open-source, le big-data et le croud-sourcing pour fait basculer la FFTT dans l’ère du numérique 2.0 . Enfin, il explique notre vision des modèles managériaux adaptés aux nouvelles attentes des élus de ligues et de comités.

Plate-formes_communautaires

Nico Angenon

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail
Aller à la barre d’outils