Rappel des préconisations d’organisation

PowerPoint présenté au CD fédéral le 23 Avril 2016  et  Note FFTT du 30 Avril 2016

  • 1 conseil fédéral composé au minimum de 41 personnes : 24 membres élus + 13 présidents de ligues + 1 représentant des Outre-mer + 3 invités permanents (DTN, DGS, Médecin fédéral) + invités supplémentaire. / Cette instance, qui est nommée « organe de réflexion et de décision politique » de la FFTT, se réunit au moins 3 fois par an.
  • 1 bureau exécutif d’environ 20 personnes : 15 membres issus du Conseil fédéral et validé par ce dernier sur proposition du Président + membres du Conseil invités + professionnels du siège invités. / Cette instance, qui est nommée « organe de décision pour un gain de rapidité », se réunit au moins 1 fois par mois.
  • 1 groupe de coordination restreint de 5 à 8 personnes (le Président, le SG, le Trésorier général, le Vice-président délégué + invités) / Ce groupe est nommé « Organe de gestion courante » et se réunit sur invitation du Président.

Commissions statutaires : électorale, arbitrage, formation, médicale (sans changement)
Commissions fédérales : sportive, statuts et règlements, organisations, CNACG, technique (en plus), classement, sport dans l’entreprise, Jeunes (en moins)

Questions en vrac

  • Comment faire tourner le système sans que le conseil fédéral ne se transforme pas en chambre d’enregistrement ?
  • La fixation d’un nombre de 24 élus pour le conseil fédéral n’est-elle pas le signe que la gouvernance fédérale cherche à continuer à se protéger et à imposer ?
  • Comment les 14 ligues pourront-elles peser efficacement sur les décisions en cas de désaccord profond avec les élus du conseil fédéral ?
  • Un Conseil fédéral de plus de 38 élus, sans représentants des départements, sera- t-il gérable ?
  • Sans représentant des départements, sera- t-il crédible ?
  • Pourquoi un Président de ligue élu ne pourrait-il pas faire occuper son siège de membre de droit par un autre membre du comité directeur de sa ligue ?
  • Pourquoi une commission technique dans les commissions fédérales ?

Constats

On ne voit quasiment pas d’évolution par rapport au fonctionnement actuel. La seule différence concerne le nombre de personnes et la présence de Présidents de Ligue au Conseil Fédéral…

La fonction du Conseil Fédéral est de réfléchir et de prendre des décisions « politiques ». Cette fonction essentielle était déjà dévolue au Comité directeur actuel. Celui-ci se passait souvent malheureusement en discussions interminables et non en décisions…

Si on affirme que le Conseil Fédéral est un organe de réflexion et de décisions politiques et qu’on ne prévoit de le réunir que 3 fois par an, on peut estimer que l’on ne réfléchit pas beaucoup dans ce modèle, de 3 à 5 fois par an c’est vraiment peu…

Propositions

Le Conseil Fédéral devrait être un organe essentiel qui se réunit à une fréquence plus importante et sur des durées plus longues (par exemple du vendredi soir au dimanche) pour pouvoir fournir un travail réel. Son animation devrait être confiée à un responsable (élu ou expert selon les sujets à traiter) qui sait mener des réunions en régulant les interventions et en facilitant la réflexion…

Si la fréquence des réunions du Conseil Fédéral est plus importante, le Bureau exécutif n’a plus lieu d’être. Le suivi des actions, du siège, les décisions urgentes…doivent être confiées aux professionnels qui rendent compte régulièrement au Groupe de coordination. Ce dernier doit se réunir régulièrement (sans doute une fois par mois) et pas uniquement sur invitation du Président…

Si nous voulons évoluer vers un fonctionnement plus horizontal, plus participatif, il faut imaginer un moyen (une méthode, un processus), un dispositif géré par les professionnels du siège, qui permettra aux acteurs des projets prioritaires de la FFTT de partager leurs expériences et de faire remonter des propositions aux élus du niveau national.  Cela pourrait être plus efficace et plus dynamique que le fonctionnement par commissions (mises à part les commissions statutaires obligatoires).

 

 

 

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail
Aller à la barre d’outils